top of page

Publication du rapport emploi-formation des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels (ELAC)

La Commission Paritaire Nationale Emploi et Formation (CPNEF), consciente des transformations profondes survenues depuis la publication du dernier rapport en 2019, a souhaité actualiser l’étude sur l'emploi et la formation dans la branche des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels (ELAC).





Les années post-crise sanitaire (2021-2023) ont permis une reprise d’activité et les besoins en recrutement ont été importants, avec des difficultés à pourvoir les postes en emploi saisonnier ou permanent. De plus, les entreprises ont dû faire face à de nouveaux défis, tels que l’évolution des attentes des visiteurs, l'intégration des principes de la transition écologique et l'adaptation à l'augmentation des coûts.


Le rapport emploi-formation réalisé à l’initiative de la branche professionnelle des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels par le cabinet ACTEHIS, en partenariat avec Thomas Legrand Consultants et en collaboration avec l'OPCO AFDAS.


Plus qu’une photographie des emplois et des pratiques de formation, le rapport de branche est un outil pour orienter les décisions des partenaires sociaux afin de conduire la stratégie de la branche ELAC au niveau conventionnel. En prenant en compte les tendances du marché du travail, les pratiques de formation, l'égalité professionnelle et la transition écologique, ces éléments issus du terrain permettent d’envisager des actions pertinentes à destination des 85% de TPE qui composent notre secteur d’activité.




Méthodologie et Objectifs


Le rapport s'appuie sur une analyse statistique poussée, complétée par une enquête en ligne auprès des entreprises du secteur et des entretiens qualitatifs avec des acteurs clefs. Ce travail méticuleux avait pour buts de déchiffrer les tendances actuelles, d'anticiper les évolutions à court et moyen termes, et d'identifier précisément les besoins en termes d'emplois, de compétences, et de formations au sein de la branche ELAC.


Le rapport revèle une croissance notable du nombre d'établissements (+11% depuis 2019) avec 4 670 structures recensées en 2022, employant au total 47 600 salariés, marquant une augmentation de 7% sur cinq ans.


Notre secteur est caractérisé par une prédominance de très petites entreprises (TPE) : 85% des structures comptant moins de 10 salariés. Ces petites structures rassemblent 30% des salariés, tandis que les 6% des structures de plus grande taille emploient 60% des effectifs, notamment les parcs DisneyLand Paris qui représentent à eux seuls plus de 18 000 salariés.


  • Enjeux et Prospectives

Le rapport identifie plusieurs défis RH cruciaux, tels que la fidélisation des salariés permanents et saisonniers, la formation continue adaptée aux besoins du secteur, et la gestion des difficultés de recrutement exacerbées par des attentes salariales évolutives et un contexte économique fluctuant. La transition écologique et numérique se dessine également comme un vecteur d'évolution significatif, impactant les pratiques et nécessitant une adaptation des compétences.


  • Égalité Professionnelle et Qualité de Vie

Une attention particulière a été portée à l’égalité professionnelle : Si les écarts de salaires constatés entre les femmes et les hommes sont bien en-deçà de la moyenne nationale, les partenaires sociaux s’engagent à proposer des solutions pour poursuivre la réduction des disparités salariales.


La qualité de vie au travail se révèle être un levier d'attraction et de fidélisation du personnel, avec des structures mettant en place diverses initiatives pour améliorer l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle des salariés.


  • Formation et Alternance

Le rapport met en exergue l'importance de la formation professionnelle, avec une augmentation du nombre de bénéficiaires et un intérêt marqué pour l'alternance, soulignant le potentiel d'intégration professionnelle que représentent ces parcours



Enfin, le rapport met en lumière les dynamiques complexes à l'œuvre, entre croissance du secteur, évolution des attentes des publics et des salariés, et la nécessité d'adapter les stratégies d'emploi et de formation. Face aux défis relevés, l’étude offre des pistes de réflexion et d'action pour accompagner le secteur dans sa transformation et assurer son développement.


Comments



L'ACTUALITÉ DES SITES
DE LOISIRS ET CULTURELS

bottom of page