La branche professionnelle loisirs et culture regroupe les entreprises qui appliquent la Convention Collective Nationale des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels (CCN ELAC)

La branche loisirs et culture a pour vocation de traiter l’ensemble des éléments liés aux conditions d’emploi et de travail, à la formation professionnelle et aux garanties sociales des salariés. La CCN ELAC est négociée entre les membres de la Commission Paritaire Nationale constituée des organisations syndicales de salariés et d'employeurs.

LES ENTREPRISES CONCERNÉES

Activités des parcs d’attractions et parcs à thème

NAF 93.21Z​

Principalement des parcs d'attractions et parcs à thème, ainsi que diverses attractions (manèges mécaniques, jeux, spectacles, expositions thématiques ...)

Autres activités récréatives et de loisirs

NAF93.29Z​

Parcs de loisirs, espaces de loisirs couverts (plaine de jeux pour enfant, escape game), centres aquatiques, discothèques

et autres…

Gestion des sites et monuments historiques et des attractions touristiques similaires

NAF 91.03Z​

Gestion et préservation des sites et monuments historiques, tels que musées et châteaux locaux, mémoriaux, domaines culturels…

Gestion des musées

NAF 91.02Z​

Gestion des musées de toute nature, regroupant des musées et écomusées, des prestataires d’accueil de publics dans des espaces culturels

Gestion du patrimoine naturel

NAF 91.04Z​

Gestion des jardins botaniques, des réserves et parcs naturels, conservation du patrimoine naturel

3 100
50 000
6 organisations

entreprises

salariés

syndicales de salariés

3 organisations

syndicales d'employeurs

UNE BRANCHE DYNAMIQUE AU SERVICE DES SALARIES

RECRUTEMENT ET FIDÉLISATION DES SALARIES

 

L’emploi saisonnier constitue un vivier privilégié pour le recrutement saisonnier et permanent. Une dynamique de fidélisation des salariés saisonniers est observée : 7 salariés sur 10 actuellement en CDD ont ainsi déjà effectué un contrat de travail avec leur structure actuelle. Ces salariés reviennent exercer d’une saison sur l’autre, ou de manière récurrente au cours de la saison.

L’emploi saisonnier peut jouer le rôle d’un tremplin vers l’emploi permanent : un quart des salariés actuellement en CDI ont été précédemment employés par la structure avant leur contrat actuel, dont une majorité en CDD.

FORMATION PROFESSIONNELLE

 

Avec 13,5 millions d’euros récoltés par l’Afdas en 2017 pour la formation professionnelle dans la branche, la collecte s’établit à 1,7% de la masse salariale des structures des ELAC. Ce montant représente en moyenne 11.000 euros par entreprise (4.600 hors Disneyland Paris) et 500 euros par salarié (580 hors Disneyland Paris). L’origine des montants collectés reflète la structuration de l’activité et de l’emploi dans la branche : les deux tiers des montants proviennent des parcs d’attractions et parcs à thème, et 80% de la collecte se concentre sur les structures comptant plus de 50 salariés.

En 2017, 673.800 heures de formation ont été comptabilisées dans les structures de la branche, ce qui représente environ 9.960 actions de formation ayant reçu un financement de l’Afdas. Ces actions ont bénéficié à 6.440 salariés.

TRAJECTOIRE PROFESSIONNELLE

 

L’évolution professionnelle est fréquente et rendue possible par la diversité des activités exercées au sein des structures. 42% des salariés ont connu une évolution professionnelle depuis leur entrée dans la structure actuelle. 16% des salariés ont bénéficié d’un changement de classification, soit une proportion supérieure à la situation constatée dans le secteur tertiaire. Les salariés en CDI bénéficient plus fréquemment de ces trajectoires professionnelles (51%), notamment les changements d’activité au sein de l’entreprise.

Les salariés saisonniers connaissent de meilleures chances d’évolution professionnelle que le reste des salariés en contrat court : ils représentent 97% des salariés en CDD ayant connu une évolution.

RÉMUNÉRATION

 

Les rémunérations apparaissent fortement déterminées par le niveau de classification des emplois.

L’estimation de la rémunération moyenne ramenée à un équivalent temps plein pour l’ensemble des personnels non cadres s’établit à 1.679 euros contre 3.096 euros pour les cadres.

La taille de la structure employeur a un impact significatif sur la rémunération : celle-ci atteint 2.163 euros en moyenne dans les plus grandes structures, contre 1.670 euros dans les plus petites unités.

LA CCN ELAC OEUVRE AVEC

CCN ELAC bloc blanc@300x-8.png

Convention Collective National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels

C/O SNELAC

2, rue de Constantinople

75008 Paris, France

elac@snelac.com

Nous suivre :

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter
  • White LinkedIn Icon

© 2020 CCN ELAC C/O SNELAC