top of page

Plan de réduction de la consommation d'énergie



Début août, le Cabinet de Madame Olivia GREGOIRE, Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, a saisi le SNELAC dans le cadre du plan national de sobriété énergétique. Plusieurs réunions se sont tenues depuis avec Arnaud Bennet et des membres du Conseil d’administration afin de déterminer les actions d’économies possibles à mettre en œuvre dans les sites de loisirs et culturels.


Le contexte actuel de crise énergétique (électrique, gazière) notamment lié à la guerre en Ukraine contribue à accroître les défis énergétiques et doit amener chacun à repenser son mode de consommation énergétique tandis que des risques de délestages et de coupures de courant se profilent dans les mois à venir.


Face à cela, un plan de sobriété énergétique a été défini et la France a fixé un objectif de réduction de la consommation énergique globale de 10% sur deux ans. Cet objectif vient s’ajouter au décret tertiaire qui précise les modalités d’application de la loi ELAN qui impose la réduction de la consommation énergétique finale pour les bâtiments à usage tertiaire afin d’atteindre une baisse de 60% en 2050 (au moins 40% en 2030, 50% en 2040).


La Ministre a lancé des groupes de travail pour chaque secteur d’activité entrant dans le champ de son ministère aux fins de dresser une liste d’engagements d’économies d’énergies.


Tandis qu’ils accueillent chaque année des millions de visiteurs, les espaces de loisirs et culturels consomment une part importante d’énergie et ne dérogent pas aux règles actuelles d’optimisation des consommations. Afin de vous accompagner au mieux, le SNELAC a préparé un plan de sobriété avec des conseils et des préconisations pour réduire votre consommation d'énergie.

Ainsi, vous trouverez ci-dessous le lien vers le plan de sobriété énergétique des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels.





L’objectif du SNELAC est double :montrer que les espaces de loisirs et culturels français sont conscients des enjeux du XXIème siècle, acteurs des transitions

écologiques et sociales et engagés dans la transition vers un tourisme plus durable – les entreprises du secteur ont intégré depuis plusieurs années dans leurs plans de développement un certain nombre d’actions visant à contrôler, optimiser, réduire et substituer leurs consommations énergétiques – tout en rappelant les spécificités de notre secteur d’activités (la majorité des entreprises du secteur sont saisonnières et ouvrent principalement au public d’avril à octobre notamment) et ainsi éviter la mise en place d’une disposition contraignante.


Soyez assurés de l'engagement du SNELAC à vos côtés !

Comments



L'ACTUALITÉ DES SITES
DE LOISIRS ET CULTURELS

bottom of page