top of page

Une nouvelle grille de rémunérations conventionnelles, à partir du 1er avril 2022

Malgré la crise sans précédent traversée par l’ensemble des entreprises et des salariés de la branche, les augmentations de la grille de rémunérations minimales en avril 2020 témoignent de la volonté des partenaires sociaux de maintenir le pouvoir d’achat des salariés. Après une saison 2021 chaotique, la diversité des situations économiques des entreprises de la branche ne permet pas de procéder à des augmentations uniformes au risque d’aggraver le sort des petites entreprises qui n’ont pas pu récupérer de leurs périodes de fermeture administrative. Toutefois, les partenaires sociaux ont souhaité réagir à l’augmentation de l’inflation en proposant une grille dont le premier niveau est supérieur au SMIC en vigueur.


Comme suite aux réunions de négociations de la Commission Paritaire de la CCNELAC. en dates des 16 décembre 2021 et 27 janvier 2022, les parties sont convenues de publier la grille 2022 de rémunérations minimales mensuelles qui sera effective au 1er avril.


Grille applicable au 1er avril 2022


La valeur du point a été suspendue au profit d’une rémunération minimale par niveau et par échelon ; le taux horaire se calcule en divisant le salaire mensuel minimal indiqué par 151h67.


L'assiette des salaires minima annuels est constituée de l'ensemble des éléments bruts du salaire à caractère récurrent (y compris les éléments variables) versés au cours d'une période de 12 mois entiers de travail effectif à temps plein, dont la période est fixée au sein de chaque entreprise, à l'exclusion des primes et libéralités à caractère aléatoire ou temporaire, des heures supplémentaires, de l'épargne salariale au sens du code du travail, et des remboursements de frais.


Vous trouverez ci-dessous le lien de téléchargement de l’avenant n°69, signé.



Comments



L'ACTUALITÉ DES SITES
DE LOISIRS ET CULTURELS

bottom of page